Vous êtes ici : Loi Duflot » Actualités Loi Duflot » Lmnp » À propos de la défiscalisation sur les résidences de tourisme

À propos de la défiscalisation sur les résidences de tourisme

censi-bouvard-antoniotabaresPlusieurs dispositifs de lois fiscales ont été élaborés spécifiquement pour les investissements dans les résidences de tourisme. Pour pouvoir bénéficier des avantages de ces défiscalisations, certaines conditions sont à respecter.

Défiscaliser en résidence de tourisme : bien comprendre le principe

Pour bien comprendre la défiscalisation sur les résidences de tourisme, tout d’abord il est important de définir ce qu’est exactement une résidence de tourisme.
On appelle généralement « résidence de tourisme classée ou RTC » un ensemble de biens immobiliers destiné à la location saisonnière. L’ensemble comprend des chambres ou des appartements qui sont loués meublés à l’exploitant qui propose au moins trois services parahôteliers à part l’hébergement ainsi que des animations pour une clientèle touristique. Les RTC sont donc considérés comme des établissements commerciaux et de ce fait, sont soumis à une TVA qui s’élève aujourd’hui à 5,5 %. La gestion de ces résidences est dans la plupart des cas prise en charge par des professionnels du secteur immobilier touristique.

Le propriétaire de ce type de bien immobilier est soumis à l’obligation de confier la gestion à un seul et unique gestionnaire avec lequel un bail commercial qui fera effet de contrat de location sera établi sur une certaine durée. Cette dernière variera de 6 ans minimum à 12 ans.

L’investisseur peut aussi séjourner temporairement dans son bien en résidence de tourisme à raison de huit semaines maximum par an.

Investir dans une résidence de tourisme peut être très rentable, car son rendement locatif peut atteindre les 4,5 % net. Toutefois, pour en arriver à ce résultat, il faut bien choisir l’emplacement du bien et aussi vérifier la fiabilité et l’expérience du gestionnaire.

Les différents types de défiscalisation en résidence de tourisme

Plusieurs types de défiscalisation sont applicables pour un investissement immobilier. Comme votre courtier crédit immobilier vous le proposera, les résidences de tourisme sont éligibles à la loi Censi-Bouvard, à la loi Pinel et les programmes LMP et LMNP, mais les plus utilisés sont les dispositifs de loi Censi-Bouvard, LMP et LMNP

La loi Censi-Bouvard

Cette législation permet en premier lieu un abattement d’impôt pouvant aller jusqu’à 18 % du montant hors taxe de l’acquisition du bien plafonné à 300 000 €, étalé sur 9 ans. Aussi, elle donne droit à la récupération de la TVA à hauteur de 19,6 % du prix d’achat du logement neuf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *